En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La famille Fischer crée le groupe technologique Conextivity

Publication: 3 juin

Partagez sur
 
Objectif : étendre ses expertises et capacités d’innovation sur toute la chaîne de valeur de la connectivité...
 

La famille Fischer crée Conextivity® Group afin de répondre au défi de la connectivité lié à l’émergence des nouveaux écosystèmes transverses et évolutifs, depuis les dispositifs et capteurs interconnectés en local jusqu’aux plateformes IoT gérées dans le cloud. Le département R&D du groupe, dont les effectifs ont doublé depuis cinq ans, renforce ses équipes avec de nouvelles expertises, notamment dans l’ingénierie en intégrité du signal, l’électronique embarquée, le cloud et l’IoT. Le groupe technologique accélère dans une même vision entrepreneuriale le développement de ses deux activités commerciales, Fischer Connectors® et Wearin’®. La première élargit son périmètre d’activité à l’électronique et construit un site de production au Portugal. Wearin’ étoffe sa solution IoT et signe des partenariats technologiques pour améliorer la sécurité et l’efficacité de l’humain connecté ; en mai, elle a été au cœur d’un exercice de protection civile au niveau européen pour tester les technologies mises à disposition des premiers intervenants en cas de catastrophes de grande ampleur. Fort d’une croissance annuelle à deux chiffres, Conextivity® Group vise le milliard de francs suisses de chiffre d’affaires d’ici à 10 ans.

‘Conextivity’ : la nouvelle identité du groupe familial désigne une vision entrepreneuriale et technologique ambitieuse, puisqu’elle se réfère au futur de la connectivité (next, ‘prochain, futur’) que Fischer Connectors et Wearin’ cocréent (co/con, ‘avec’) en partenariat avec leurs clients.

Forte de cette vision résumée par la devise « Réimaginer la connectivité », l’entreprise familiale fondée en 1954 évolue ainsi de fournisseur de connecteurs en partenaire global et complet en matière de connectivité haute performance.

Le challenge de la connectivité à relever

Avec ses deux activités commerciales Fischer Connectors et Wearin’, le groupe Conextivity offre une suite de produits, de solutions et de services qui couvrent toute la chaîne de valeur de la connectivité.

Le but est de répondre au défi posé par l’essor des appareils et capteurs connectés devenus omniprésents. Ceux-ci génèrent une quantité massive et exponentielle de données et d’informations aidant aux prises de décision, notamment dans les applications liées aux missions critiques, ainsi que dans l’Internet des objets (IoT). Le premier défi technologique consiste à intégrer de bout en bout une connectivité qui établit la connexion physique entre les capteurs et dispositifs de communication dont l’interopérabilité doit être assurée dans des environnements de plus en plus exigeants. A cela s’ajoute le défi d’optimiser et d’harmoniser les flux de puissance et de données selon des performances et vitesses elles aussi de plus en plus élevées, et de transmettre ces données dans les infrastructures cloud qui permettent leur traitement.

Cette conjonction d’exigences en termes de performance, de fiabilité, de robustesse et d’interopérabilité s’applique notamment dans les écosystèmes transverses et évolutifs que l’on trouve dans les industries aux missions critiques comme la défense et sécurité, le médical, l’instrumentation à haute précision de test et mesure, la robotique, les premiers intervenants ou encore les dispositifs portables (wearables) pour l’humain connecté.

Ingénierie au niveau système

Résoudre l’équation de la connectivité dans ces environnements exigeants nécessite une approche d’ingénierie de conception au niveau du système (system-level engineering). Cette approche globale permet le fonctionnement fiable et sans accroc de tout l’écosystème du client. La performance optimisée des flux de puissance et de données ainsi que l’intégrité du signal sont assurées de bout en bout de la chaîne de la connectivité, c’est-à-dire sur les connecteurs, câbles, transmetteurs, récepteurs et composants électroniques des dispositifs connectés au niveau local, jusqu’au logiciels embarqués opérant sur les plateformes IoT physiques et/ou numériques dans le cloud.

« La connectivité revêt une importance névralgique dans notre monde hyperconnecté, » explique Jonathan Brossard, CEO depuis 2016 issu de la 3e génération de la famille Fischer. « Quand elle est aussi performante, fiable et novatrice que la nôtre et qu’elle s’applique à des écosystèmes extrêmement exigeants, elle joue un rôle critique. À cet égard, notre approche d’ingénierie au niveau système et la vision holistique que nous portons sur notre industrie n’expriment rien de moins que notre sens des responsabilités : celui de réimaginer une connectivité qui crée une valeur durable dans les marchés historiques et nouveaux du groupe. »

Conextivity Group vise le milliard de francs suisses de chiffre d’affaires d’ici à 10 ans. Pour augmenter sa réactivité commerciale au niveau tant global que régional, le groupe continue d’investir dans son outil industriel et dans ses équipes de recherche et développement. Répartie dans quatre centres dans le monde, la R&D a doublé ses effectifs depuis cinq ans et s’est dotée de nouvelles expertises métier, notamment dans l’ingénierie en intégrité du signal, l’électronique embarquée, le cloud et l’IoT.

Le groupe familial révèle au public sa nouvelle identité et sa vision technologique au moment où sa R&D et son département commercial accélèrent les développements et déploiements de Fischer Connectors et Wearin’.

Périmètre d’activité élargi à l’électronique pour Fischer Connectors

Fischer Connectors élargit à l’électronique son périmètre d’activité historique des connecteurs et câblages de haute performance. L’entreprise à l’origine du premier connecteur étanche et hermétique au monde offre désormais des solutions électroniques sur mesure ou pré-intégrées aussi variées que des adaptateurs, des switches et des hubs tactiques. L’offre ainsi complétée permet le transfert et la gestion de bout en bout et harmonisée des flux de puissance et de données dans les écosystèmes fonctionnant en local sous des contraintes techniques, environnementales et régulatoires parmi les plus élevées de l’industrie.

Fischer Connectors poursuit en outre son internationalisation et augmente sa capacité opérationnelle avec la construction d’un nouveau site de production au Portugal. Une fois opérationnel en 2023, le site emploiera environ 100 personnes dans une première phase. En parallèle, l’usine et siège mondial du groupe à Saint-Prex en Suisse (canton de Vaud) se transforme progressivement en pôle d’excellence pour maximiser la réponse technologique et commerciale aux projets clients complexes à haute valeur ajoutée qui s’intensifient.

Partenariats technologiques de déploiement pour Wearin’

Avec une équipe d’ingénieurs renforcée installée dans de nouveaux locaux à Morges (Vaud, Suisse), Wearin’ a, depuis sa création en 2019, étoffé et perfectionné sa solution IoT pour l’humain connecté.

En mars 2022, elle a signé un mémorandum d’entente avec Airbus Secure Land Communications (SLC) pour combiner leurs technologies au service de la sécurité et de la coordination améliorées du personnel d’intervention sur le terrain. De nouveaux partenariats sont en cours pour d’autres implémentations sur les marchés principaux auxquels s’adresse Wearin’ : les forces de police et de sécurité, les services du feu ou des premiers intervenants, ou encore les travailleurs isolés dans la logistique ou la construction.

Du 17 au 19 mai, la solution Wearin’ a été au cœur de l’exercice de protection civile « Domino FSX » organisé par le Ministère de l’Intérieur français au niveau européen pour tester les technologies et la chaîne de commandement des premiers intervenants en cas de catastrophes de grande ampleur (full-scale pour FSX). L’intelligence artificielle développée par Wearin’ permet d’utiliser les données collectées par les capteurs biométriques et de détection de gaz, portés par les premiers intervenants sur le terrain, pour générer des alertes automatiques en complément des données en temps réel affichées sur les tableaux de bord du centre de commandement coordonnant les opérations.

Unique tant par son ingéniosité technologique que par sa modularité, la solution Wearin’ rend les environnements de travail à haut risque plus sûrs et plus intelligents. Les données des capteurs biométriques et systèmes d’alarmes de détection environnementale portés par les utilisateurs sur le terrain fournissent une connaissance situationnelle en temps réel complète à une centrale de surveillance. Via une plateforme de tableaux de bord fonctionnant sur le cloud et alimentée par l’intelligence artificielle, la centrale peut communiquer en temps réel des informations et recommandations améliorant la sécurité, l’efficacité et la coordination collective des opérations et interventions en cours.

https://www.fischerconnectors.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: