En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Premium AEROTEC, EOS et Daimler préparent la nouvelle génération d’imprimantes 3D

Publication: 18 juillet

Partagez sur
 
Automatisation, intégration, efficacité : le développement conjoint d’un système de production pour la fabrication additive en série est programmé...
 

A lire dans le N°116 d’Electronique Mag http://www.electronique-mag.net/pag...

La technologie d’impression 3D métallique a le vent en poupe dans le domaine industriel. Le fournisseur d’aérostructures Premium AEROTEC occupe une position dominante dans son secteur pour cette technologie. Afin de renforcer cette position et de s’ouvrir à d’autres domaines que l’aéronautique, Premium AEROTEC joint ses forces à celles de partenaires expérimentés : EOS, leader de la technologie d’impression 3D industrielle, et Daimler, constructeur automobile de renom. Ensemble, ils développeront la nouvelle génération de fabrication additive (FA) à travers leur projet NextGenAM. Par cette coopération, les trois entreprises posent les bases d’une mise en oeuvre de cette technologie dans la production en série à grande échelle.

Le projet a pour objectif de faire progresser l’automatisation de tout le processus d’impression 3D industrielle. À cet effet, l’équipe de NextGenAM examinera l’ensemble du processus de fabrication additive afin de déterminer si certaines étapes peuvent être automatisées, depuis l’approvisionnement de poudre métallique jusqu’aux phases de post-traitement après la fabrication. Les partenaires espèrent ainsi réduire fortement les coûts et créer une base solide pour l’utilisation future de cette technologie dans la fabrication en série à grande échelle. Les phases qui précèdent et suivent le processus de fabrication lui-même représentent environ 70 % des coûts de fabrication. Outre le développement de la technologie, le projet s’attache également à obtenir la qualification de l’aluminium pour une utilisation en impression 3D industrielle.

« Nous sommes à l’heure actuelle le leader de l’impression 3D métal dans l’industrie aéronautique », affirme Thomas Ehm, PDG de Premium AEROTEC. « Nous devons continuer à largement développer t cette technologie afin d’étendre au maximum l’éventail des applications. C’est ainsi qu’avec nos partenaires nous pourrons garantir une technologie de pointe à notre industrie. »

Hans J. Langer, fondateur et PDG d’EOS Group déclare : « Nous sommes fiers de participer à un projet aussi innovant aux côtés de Premium AEROTEC et de Daimler. Il reflète la présence croissante de l’impression 3D industrielle dans la production en série. En tant que pionniers des technologies de fabrication additive à base de poudre, nous apportons notre engagement total et notre longue expérience. Nos plates-formes EOS contribuent déjà à la mise en place de cette future solution de production. »

« Inventeurs de l’automobile, nous continuons à influer concrètement sur l’avenir de la mobilité. Nos atouts dans cette collaboration sont notre immense expérience des matériaux de l’industrie automobile et de la qualification de ces matériaux, ainsi que notre savoir-faire dans les processus de fabrication efficaces et à grande échelle. Ajoutons à cela une conception de composants optimisée sur le plan topologique et des méthodes de calcul intégrant les dernières avancées », précise Stefan Kienzle, responsable du développement chez Daimler AG.

Unir ses forces pour l’avenir de la fabrication

Chacun des trois partenaires offre ses compétences et son expérience propre : Premium AEROTEC a été le premier constructeur au monde à fournir des composants structurels imprimés en 3D en série pour l’Airbus. À ce jour, le matériau utilisé est la poudre de titane. EOS est le numéro un mondial des technologies et de la qualité pour les solutions d’impression 3D industrielle haut de gamme. Avec l’aide d’EOS, le processus de fabrication additive doit être intégré à une ligne de production automatisée. Le système EOS M 400-4 hautement productif avec ses quatre lasers pour la fabrication additive de pièces métalliques se situe au coeur du processus de production. Le constructeur automobile Daimler, quant à lui, apporte sa vaste expérience de la production en série à grande échelle. Le système complet destiné à produire économiquement à base d’aluminium qui doit être conjointement développé dans le cadre du projet NextGenAM sera dédié à l’industrie automobile, ainsi qu’à l’aéronautique, avec les adaptations nécessaires. Ce projet offre l’opportunité d’élargir la technologie novatrice de fabrication par impression 3D à une vaste gamme d’applications.

Les trois partenaires collaboreront dans le but d’accomplir des progrès majeurs en termes d’efficacité et de délais de traitement. Ils investissent ensemble plusieurs millions d’euros dans la planification et la construction d’un site de production automatisée consacré à la fabrication additive en série. Dans les prochains mois, un environnement de test et de développement sera installé dans un centre technologique à Varel (Allemagne). Le projet devrait démarrer en mai 2017.

http://www.premium-aerotec.com/

http://www.eos.info/

http://www.daimler.com

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: