En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FICIME : Baromètre 1er semestre 2021 et perspectives

Publication: 13 juillet

Partagez sur
 
Fort rebond d’activité en 2021 pour les entreprises du commerce en B to B et à l’import-export en mécanique et électronique adhérentes de la FICIME...
 

Les 450 entreprises adhérentes aux 13 syndicats ou unions au sein de la FICIME, Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (plus de 100.000 emplois directs, plus de 400.000 emplois directs, indirects et induits), liées à la fois aux secteurs de l’investissement et de la consommation en France, redressent la tête après la crise sanitaire subie en 2020. Elles enregistrent un fort rebond au premier semestre 2021 et compte faire encore mieux au second en dépassant les performances de 2019.

Après une année 2020 plombée par la crise sanitaire, l’heure est au rebond au premier semestre 2021 pour les 450 entreprises intervenant dans le commerce B to B et l’import-export, adhérentes à l’un des 13 syndicats affiliés à la FICIME, Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (plus de 100.000 emplois directs, plus de 400.000 emplois directs, indirects et induits). Ce rattrapage ne permet pas encore dans tous ses secteurs de retrouver les chiffres pré-pandémie de 2019 mais la croissance également attendue au second semestre 2021 devrait y contribuer.

Dans leurs activités B to B to C liées au consommateur final, le chiffre d’affaires au premier semestre 2021 a bondi de 20%, deux fois plus que prévu. La hausse par rapport à la même période de 2019 est de 6%. Et les effectifs ont progressé de 4%.

Pour le deuxième semestre, les entreprises prévoient une hausse d’activité de 2,5% (soit 11% de mieux qu’en 2019) et de 5% des effectifs.

Dans les activités B to B liées à l’investissement, le chiffre d’affaires a également bondi de 20% mais l’activité reste encore en deçà de 3,5% par rapport à celle de 2019. Les effectifs ont, eux, progressé de 2,5%.

Pour le deuxième semestre, les entreprises prévoient une hausse d’activité de 12% (soit 16% de mieux qu’en 2019) et de 3,5% des effectifs.

« Il est trop tôt pour crier victoire. La crise sanitaire est toujours là, notamment avec ses variants. Mais l’activité de nos entreprises adhérentes s’est bien redressée au premier semestre 2021 et le second semestre semble poursuivre sur cette tendance positive, » souligne Alain Rosaz, le Président de la FICIME (photo ci-dessous). « L’objectif est de revenir et même de dépasser les chiffres d’actvité d’avant la pandémie, en 2018 et 2019. Cela commence à être déjà le cas dans plusieurs secteurs et nous nous en réjouissons mais il faut rester prudent. L’Etat ne doit pas relâcher son soutien dans ce contexte toujours incertain. »

Dans le détail, pour les activités liées à la consommation, l’activité dans l’électronique et l’impression grand public a progressé de 27% au premier semestre 2021 et dépasse de 18% celle de la mi-2019 grâce notamment à la poursuite de l’équipements des foyers pour le télétravail et l’enseignement à domicile (ordinateurs portables, notebooks, imprimantes…) et pour les loisirs (pour suivre Netflix ou Disney Plus ainsi que le sport comme le Championnat d’Europe de Football, le Tour de France voire les JO d’été 2021). Attention toutefois : une partie de cette progression provient de la hausse des prix des matériels qui ont intégré les fortes hausses de prix des matières premières, des composants électroniques et du coût du fret observées au cours de ce premier semestre.

Portées par la fin du confinement, les ventes aux consommateurs d’outillages portatifs & consommables pour le bricolage et les espaces verts, tant dans les commerces physiques que via les sites Internet des constructeurs et distributeurs, ont bondi au premier semestre 2021 de 55% et de 21% par rapport à 2019. Les commandes sont en hausse de 60% et les effectifs ont progressé de 8% sur cette période.

Tendance moins porteuse pour le marché B to B to C des grossistes informatiques qui représente les deux tiers de leurs ventes avec une hausse de seulement 2% au 1er semestre 2021 et un retard de 5,5% par rapport à 2019. Ils prévoient cependant une croissance de 4,5% au second semestre.

Dans les activités liées à l’investissement, le secteur des matériels de BTP et manutention est en progression en valeur de plus de 20% au 1er semestre par rapport à 2020 mais reste en deçà de 14% de son niveau de 2019. Les commandes s’envolent de 104% (+49% par rapport à 2019.) Les effectifs ont progressé de 2,5%. Les entreprises du secteur ont été soutenues par les mesures gouvernementales (élargissement de l’activité partielle, aides du Fonds de solidarité et prêt garanti par l’état). Par ailleurs les chantiers de travaux publics ou de logements arrêtés en 2020 ont repris et se sont poursuivis en 2021.

Même constat pour les entreprises du secteur des moteurs industriels (+ 18% mais -12,5% par rapport à 2019), un bond des commandes de 75% et des effectifs en hausse de 3%, grâce notamment au remplacement progressif des moteurs thermiques par des électriques, notamment sur batterie.

Tendance toujours porteuse pour les entreprises des secteurs du reconditionnement informatique et électronique : +36% au premier semestre, +32% vs mi-2019 et une progression des effectifs de 14% grâce à l’essor du recyclage.

La transition écologique profite aussi aux ventes du secteur professionnel de l’outillage portatif & consommables pour les espaces verts, le bricolage, le bâtiment et l’industrie : +47% au premier semestre 2021 et +31% par rapport à la mi-2019. Les commandes sont en hausse de 25% et les effectifs ont progressé de 1,5%. Ce secteur a été soutenu par le plan de relance du gouvernement sur la partie rénovation énergétique des logements avec MaPrimeRénov. Il profite aussi du remplacement des produits thermiques par des produits sur batterie moins polluants.

Le marché B to B des grossistes informatiques n’est, lui, en hausse que de 2% à la mi-2021 et en recul de 5,5% sur la mi-2019.

L’activité électronique professionnelle a progressé de 14,5% au premier semestre mais reste en deçà de 17,5% de son niveau de 2019 en raison du contexte sanitaire qui a affecté les salles de spectacle, festivals, salles de conférence et même l’accès aux hôpitaux.

Le secteur des machines d’emballage et de process est en hausse au cours de ce semestre de 7,5%, porté notamment par une partie du secteur pharmaceutique (vaccins) et par le commerce en lign. Il dépasse désormais de 1,5% son niveau de la mi-2019.

Dans l’impression professionnelle, le chiffre d’affaires semestriel a progressé de plus de 15% mais reste encore en baisse de 11% par rapport à 2019.

http://www.ficime.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: