En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

La nouvelle technique Vapour Smoothing de Protolabs

Publication: 19 janvier

Partagez sur
 
Leader de la fabrication numérique dans le monde, Protolabs annonce le lancement du procédé Vapour Smoothing pour son service d’impression 3D en Europe...
 

La technologie de post-traitement permet d’améliorer considérablement la fabrication additive car elle optimise la finition de surface des pièces en plastique, y compris celles qui présentent les géométries les plus complexes. Le nouveau procédé automatisé est actuellement disponible pour la matière nylon PA-12 couramment utilisée ainsi que la matière élastique TPU-01.

Andrea Landoni, chef de produit Impression 3D pour la région EMEA chez Protolabs, souligne : « La fabrication additive permet à un ingénieur de concevoir et de produire des pièces complexes convenant parfaitement à la production en petite série. Cependant, en comparaison au moulage par injection, la finition de surface de ce dernier procédé est bien plus lisse. Désormais, grâce à Vapour Smoothing, nous pouvons combler cet écart pour les pièces imprimées en 3D afin de lisser et d’étanchéifier les plus petites cavités de la surface. »

« Ainsi, les pièces produites dans ces matières avec la fabrication additive peuvent être utilisées pour de nombreuses autres applications qui exigent une finition extrêmement lisse pour des raisons esthétiques et fonctionnelles. »

Le procédé améliore également les propriétés mécaniques des pièces, notamment en augmentant l’allongement à la rupture et la résistance à l’impact. Les surfaces plus lisses sont également étanches à l’eau et à l’air, tout en étant plus faciles à nettoyer.

M. Landoni poursuit : « Étant donné que le processus de finition est automatisé, il peut être utilisé pour bien d’autres géométries que celles permises par un procédé de lissage manuel, qui peut être limité en raison des zones difficiles d’accès. Ainsi, vous bénéficiez de tous les avantages de la fabrication additive tout en obtenant une finition de surface comparable à celle du moulage par injection. »

L’amélioration de l’étanchéité à l’eau augmente le nombre d’applications, il est donc possible de réaliser des réservoirs, des tuyaux et des conduits, des couvercles de soupapes et des puisards d’huile. En outre, le secteur médical et d’autres applications industrielles profiteront de la facilité de nettoyage résultant des surfaces plus lisses.

Une fois les pièces produites à l’aide du frittage laser sélectif ou de la technologie Multi Jet Fusion, elles sont transférées dans un bain chauffé et contenant un agent de finition. Dans des conditions soigneusement contrôlées, cet agent s’évapore et la vapeur est diffusée sur toutes les surfaces des pièces. Ainsi, les surfaces sont uniformisées, en étanchéifiant les cavités les plus petites.

« Ce procédé est actuellement disponible pour les matières PA-12 et TPU-01, qui couvrent de nombreuses applications potentielles. Nous testons actuellement le procédé sur d’autres matières. Par conséquent, restez à l’écoute.

Ce nouveau service ne représente qu’une partie de l’offre complète de Protolabs. Nous gérons l’intégralité du procédé, du téléchargement initial de la CAO d’un client à l’expédition des pièces finies. Par ailleurs, avec nos équipes d’ingénieurs d’application, qui sont des experts en ingénierie proposant assistance et conseils tout au long du processus, nous assurons un service complet, à la fois utile et efficace. » Conclut Andrea Landoni.

https://www.protolabs.fr/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: