En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

Quandela conçoit un connecteur permettant de programmer et manipuler des qubits

Publication: 5 octobre

Partagez sur
 
C’est une première mondiale. La start-up française Quandela, spécialisée dans la photonique quantique, a annoncé la mise en service d’un connecteur qui rend son software Perceval accessible aux scientifiques et développeurs d’ordinateurs quantiques...
 

Il leur est désormais possible d’exécuter du code qubit sur des processeurs photoniques, depuis des frameworks tiers, et de bénéficier ainsi de tous les avantages du quantique photonique.

Perceval1, la suite logicielle développée et mise en service en mars 2022 par Quandela, permet aux développeurs et utilisateurs de définir des algorithmes quantiques photoniques, d’implémenter et de développer des algorithmes et des protocoles, et de les exécuter sur des interfaces de simulation optimisés, et d’ici la fin de l’année 2022, sur de véritables processeurs quantiques photoniques.

La dernière version disponible de Perceval introduit des connecteurs. Ceux-ci ouvrent le monde du traitement photonique à des frameworks tiers conçus pour le traitement quantique gate-based des qubits, à l’instar de Qiskit. La version intègre également les dernières avancées en matière de calcul quantique photonique dont le LOv-calculus, outil de réécriture graphique qui permet notamment la simplification automatisée des circuits quantiques photoniques.

« Les nouveaux connecteurs de Perceval permettront aux scientifiques et aux développeurs d’ordinateurs quantiques d’exécuter du code au niveau des qubits existant sur des processeurs photoniques, combinant ainsi le meilleur du traitement quantique qubit et photonique, ouvrant des possibilités passionnantes pour des algorithmes hybrides et multiplateformes. Cela permet aussi, pour la première fois, de mettre à la disposition de la communauté de l’informatique quantique des outils photoniques tels que le LOv-calculus, pour la réécriture et la simplification des circuits. » précise Shane Mansfield, Chief Research Officer à Quandela.

La technologie photonique de Quandela présente de nombreux avantages par rapport aux technologies quantiques classiques, les photons n’étant pas sensibles aux perturbations de leur environnement, ce qui permet aux processeurs photoniques de fonctionner en grande partie à température ambiante. Par ailleurs, la qualité de la source de photons uniques développée par Quandela permet de se rapprocher considérablement de l’ordinateur quantique photonique, en levant l’un des principaux obstacles à son développement.

Co-fondée en 2017 par Pascale Senellart (directrice de recherche du CNRS au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies et médaille d’argent 2014 du CNRS), Valérian Giesz (ingénieur et docteur en optique quantique), et Niccolo Somaschi (docteur en nanotechnologies semiconductrices), Quandela, leader en photonique quantique, développe un ordinateur quantique optique complet.

La société a débuté son activité en fournissant des sources de photons uniques très performantes à des laboratoires académiques du monde entier (Australie, Autriche, Pays-Bas, Italie…). Depuis 2020, après une première levée de fonds puis une seconde en 2021 de 15M€ auprès du fonds d’investissement deeptech Omnes, du Fonds Innovation Défense géré par Bpifrance et souscrit par l’Agence de l’innovation de défense (AID), et du fonds spécialisé dans les technologies quantiques Quantonation, Quandela a considérablement renforcé ses équipes R&D. Acteur complet du calcul photonique quantique, Quandela compte aujourd’hui plus d’une trentaine de docteurs et ingénieurs en algorithmes, semiconducteurs, optique quantique, information quantique et informatique.

En 2022, Quandela a publié son logiciel de programmation et de simulation d’ordinateur photonique, Perceval, et a signé un partenariat d’hébergement avec OVHcloud afin de renforcer une communauté d’utilisateurs. Aujourd’hui, la société propose une solution de renforcement de cybersécurité grâce à un processeur à 2 qubits et rendra disponible sur le cloud son premier ordinateur quantique NISQ à 6 qubits à partir de l’automne 2022. Quandela accompagne et conseille également les entreprises dans l’exploration et le développement des premiers cas d’usage.

https://www.quandela.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: