En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Preventec et l’impression 3D à la demande de RS Components : Ça fonctionne !

Publication: 9 mai

Partagez sur
 
Firme française reconnue pour son savoir-faire et son inventivité, Preventec Performas Système développe ses prototypes, et produit certains composants de ses systèmes de prévention et d’affichage des niveaux sonores, à l’aide du service d’impression 3D à la demande de RS Components...
 

Le bruit est un fléau, une pollution sonore qui vaut autant dans nos vies personnelles que professionnelles. Ainsi, il apparaît selon une étude Ifop pour JNA réalisée à la fin 2018, que 6 Français sur 10 se déclarent gênés par le bruit au travail. Malgré les dernières dispositions réglementaires récemment entrées en vigueur, trop peu de salariés disposent d’équipements auditifs de protection individuels adaptés. On estime, toujours selon l’ifop que 72% des salariés n’ont reçu aucun protecteur individuel contre le bruit de la part de leur employeur. Pire, lorsqu’ils sont à disposition, ces équipements sont souvent utilisés à mauvais escient. Si bien que l’on estime le coût annuel du bruit en milieu professionnel à 19.2 milliards d’euros, si l’on s’en réfère à une étude EY pour le compte de l’ADEME et du Conseil national du bruit. Pour Olivier Dutus, responsable de la conception et des achats électroniques pour Preventec Performas Système : « l’enjeu ne se limite pas uniquement au cadre professionnel, l’exposition au bruit concerne toute la population au travail bien sûr mais dans les cantines scolaires, dans les salles de concert ou les discothèques. C’est pour apporter des réponses à cette problématique que notre entreprise conçoit et développe des systèmes de prévention et d’affichage des niveaux sonores ».

Un goût prononcé pour l’innovation

Basée en Lorraine (près de Metz) depuis 1998, Preventec s’est illustrée dans la conception et la fabrication de limiteurs enregistreurs acoustiques conformes à la réglementation. « Nous développons des solutions techniques de sensibilisation aux risques auditifs en milieu bruyant, des afficheurs / enregistreurs de niveaux sonores, conformes au décret du 07 août 2017-1244, et des dispositifs lumineux / enregistreurs qui constituent de réelles innovations dans le cadre préventif en milieu de travail », explique Olivier Dutus. Des innovations qui ont d’ailleurs déjà été primées.

En 2017, l’afficheur Triple connecté "Sensibel Pro" a ainsi reçu le prix de l’innovation au salon Préventica, dédié à la santé et à la sécurité au travail. « Notre approche consiste à concevoir des solutions qui aident et encouragent au port de protections individuelles adaptées. Nous travaillons ainsi en étroite relation avec les CHSCT de différentes entreprises, mais aussi dans le secteur de la restauration scolaire ou dans les centres hospitaliers, mais encore dans tous les secteurs où des zones de silence doivent être respectées ». Dans ce contexte, et pour répondre à sa promesse, Preventec innove en permanence…

L’impression 3D à la demande : un accélérateur d’innovation

« Nous intervenons dans un secteur d’activité concurrentiel, où les normes évoluent rapidement. La plupart de nos produits intègrent un sonomètre doté d’un embout. La qualité de cet embout conditionne la qualité de la mesure du bruit et in fine la sécurité des utilisateurs. L’ensemble de nos développements sont réalisés en interne. Cela nous confère une liberté d’innovation totale, mais représente également un coût élevé, surtout lors de la phase de prototypage où les formes d’usinage classiques prenaient du temps et s’avéraient onéreuses ». Condamné à avoir une vraie agilité dans l’innovation, Preventec a alors eu l’idée d’investir dans des imprimantes 3D. Soucieux d’investir dans du matériel fiable et de qualité, l’entreprise s’est alors rapprochée de RS Components. « Je connaissais déjà RS dans le cadre de ma formation initiale », confie Olivier Dutus. En tant qu’électronicien, il avait déjà réalisé des achats auprès de RS et utilisait déjà régulièrement les logiciels de conception DesignSpark PCB et DesignSpark Mechnical. Le choix et l’intégration de l’imprimante 3D acquise auprès de RS a donné toute satisfaction, « mais nous avons rapidement mesuré les contraintes d’imprimer nous-mêmes nos prototypes et les embouts lors de la phase de production de nos produits », précise Olivier Dutus. C’est alors que l’entreprise a fait le choix, en 2018 de recourir au service Impression 3D de RS.

Des bénéfices tous azimuts

« Nous utilisons l’impression à la demande depuis deux ans environ et nous avons été parmi les premiers utilisateurs de la plateforme. Nous n’avons enregistré que des retours positifs et de nos équipes internes, et de nos clients finaux », affirme Olivier Dutus. La dimension « à la demande » présente pour premier avantage de rendre inutile tout immobilisation d’actifs au sein de l’entreprise en investissant dans un parc d’imprimantes 3D. « Le rendu des pièces que nous fabriquons via la plateforme est tout à fait professionnel, » constate Olivier Dutus « et nous épargne de mobiliser un ou plusieurs collaborateurs pour veiller sur les machines durant la phase d’impression ». Optimisation du flux de production, outil de production déporté pour recentrer l’entreprise sur son cœur de métier, respect des délais et maîtrise des coûts, « La flexibilité que nous tirons du service d’impression à la demande de RS est incomparable et constitue un atout majeur pour continuer notre développement », conclut Olivier Dutus.

https://fr.rs-online.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: