En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

47% des entreprises industrielles françaises travaillent déjà avec des cobots

Publication: 9 septembre

Partagez sur
 
91 % des entreprises industrielles françaises utilisent des robots, dont 71% de PME. 27% d’entre elles prévoient d’acquérir des cobots dans les 12 prochains mois. 75% des professionnels souhaitent acquérir de nouvelles compétences en robotique...
 

Conséquence de l’énorme développement de la robotique, les robots ne sont plus une rareté dans les entreprises françaises. Désormais abordables et attrayants, 95 % des entreprises industrielles françaises reconnaissent que l’utilisation de robots accroît leur compétitivité et 71% des petites et moyennes entreprises possèdent déjà des robots selon une étude menée par OnePoll pour reichelt elektronik, l’un des plus grands distributeurs en ligne d’électronique en Europe. Néanmoins, il semble que tout le potentiel d’application n’ait pas encore été épuisé.

Les robots deviennent la pierre angulaire des industriels

C’est du moins ce que pensent les répondants de cette enquête. En effet, 95 % d’entre eux reconnaissent que l’utilisation de robots contribue à accroître leur compétitivité. Rien de surprenant donc à ce que 91 % des entreprises interrogées utilisent des robots dont 71% des petites et moyennes entreprises.

La tâche principale des robots consiste à soulager les salariés : 47% des entreprises interrogées font désormais exécuter par leurs robots des tâches physiquement difficiles ou exigeantes, et 48% sous-traitent des tâches répétitives. Ainsi, aujourd’hui, près de 53% des industriels consacrent en priorité l’utilisation des robots à la production et à la fabrication. Les étapes de travaux préparatoires à la production (49 %) et la logistique d’entrepôt (48 %) suivent.

En détail, les principaux travaux sont :

- 39% l’assemblage ou le chargement de machines

- 39% les travaux de mise en palette, d’empilage

- 39% des taches de peinture

- 38% les travaux d’emballage

- 36% les travaux de découpe (fraisage, sciage, découpe au laser, etc.)

Le manque de compétences en robotique reste un frein Bien que les robots soient de plus en plus populaires dans les entreprises françaises, leurs domaines d’application sont clairement délimités. Seuls 7 % des industriels aspirent à automatiser toutes leurs tâches de production, tandis que 24 % ne souhaitent déléguer qu’un petit nombre de tâches. En outre, les coûts d’acquisition élevés constituent un obstacle important (47 %) ainsi que de possibles incompatibilités avec les systèmes existants (47%). Par ailleurs, 32% estiment qu’ils manquent de savoir-faire ou de personnel pour faire fonctionner les robots. De ce fait, 75% des professionnels interrogés désirent acquérir de nouvelles compétences en robotique.

Cobots, les nouveaux assistants de l’industrie

Contrairement aux robots industriels lourds, les cobots sont conçus pour travailler ensemble. Dans l’industrie, ce concept est adopté avec enthousiasme. Près de la moitié des entreprises industrielles françaises (47%) déclarent déjà travailler avec des cobots et 27% d’entre elles prévoient d’en acheter dans les 12 prochains mois. Cette tendance vaut également pour les entreprises de taille moyenne.

Selon les professionnels interrogés, la moitié (50 %) des robots collaboratifs sont également utilisés dans la production et la fabrication. Cependant, ils sont beaucoup plus souvent dédiés à l’inspection de la qualité des produits (47%) que les autres robots (28%). Cela est probablement dû au fait que les entreprises font davantage confiance à une équipe homme-machine lorsqu’il s’agit de la qualité de leurs produits.

"Les robots ont fait d’énormes progrès en matière de développement ces dernières années. Ils sont devenus plus petits, plus compacts, plus intelligents et plus polyvalents. Les cobots en particulier convainquent également les petites et moyennes entreprises par leur flexibilité. Ils poursuivent ainsi la marche triomphale de la robotique et aident les entreprises de toutes tailles à augmenter leur productivité et à produire de manière fiable", conclut Tobias Wölk, Product Management Automation Technology chez reichelt elektronik.

https://www.reichelt.com/

Suivez Electronique Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Electronique Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: